logo les affranchis

Les Affranchis

équipe Les Affranchis

Un blaireau et un putois ensemble, ça donne quoi ?
Les Affranchis bien sûr !

Tout est parti au travail.
Franck, le moustachu, bosse en finance. Son collègue Fred, à lunettes, est acheteur.
Au fur et à mesure des années et des années car les compères sont devenus amis, il se rêvent a changer les choses. A retrouver du sens dans leurs boulots respectifs. A produire de leurs petites mains des choses utiles, pour tous.

Alors, lors d’un de ces apéros, la brillante idée est lancée. (Ça aide, les apéros, pour trouver la bonne idée.)
Et si on fabriquait des savons ? dit l’un.
Oui, mais alors des savons les plus sains possibles, répond l’autre.

Ils se sont mis au travail, dans leur garage.
Ils se sont formés aussi, rassure-toi.
Ils ont réussi à remettre la main sur de vieilles formules de grands-mères, qui du coup sont les plus clean possible. Et ils les ont remis au goût du jour.
Comme quoi on peut faire de bons produits avec de bonnes recettes, je ne t’apprends rien.

Et c’est comme ça que les Affranchis sont nés.
Pourquoi Les Affranchis ?
Pour justement aller à contrecourant de la cosmétique traditionnelle.
Pour casser les codes et être les plus transparents possibles.
Pour mettre en avant un blaireau et un putois sur leur logo de savons, parce que juste, ça les fait marrer.

Aujourd’hui, Franck & Fred fabriquent artisanalement et localement des produits de grande qualité, faits à base d’huiles végétales, respectueux de l’environnement et Bio (certifiés par Nature & Progrès, pas mal hein !)
Tout est fait à la main. Ils reprennent de vieilles recettes de nos familles, que tout le monde peut faire dans sa cuisine, sans produit chimique. C’est le retour du bon sens paysan en fait !

Et Franck & Fred font tout : ils formulent, ils fabriquent dans leur beau labo (exit le garage), et ils nous les proposent.

Quand ils le peuvent, ils vont aussi sourcer leurs ingrédients en local, comme l’huile de noix et le miel qui viennent de l’Isère, ou encore le Lavandin et la lavande fine des Hautes-Alpes.

Alors, on dit simplement, Merci à un blaireau à lunettes et à un putois moustachu, d’avoir tenté l’aventure, et d’avoir remis au goût du jour des savons juste parfaits !

Et voici leurs pépites…