Le Déo qui fait débat

(2 avis client)

11,90

Contenance : 20 ml


Parce que celui-là, on va plus pouvoir s’en passer…

Description

Le déo tout simple qui va révolutionner ton aisselle.
Déjà, il va neutraliser efficacement tes mauvaises odeurs grâce à ses minéraux (et sans nanoparticules).
Ensuite, sa texture crème toute douce va permettre une application uniforme qui va t’hydrater ton dessous de bras.
Et puis, il sent bon la nature et est bon pour la nature autour de toi.
Et cerise sur le pompon, sa texture crème est à tomber, sans fini collant non plus.

Et dedans y’a pas d’huiles essentielles, ni de bicarbonate de soude, ni de sels d’aluminium.

Rien de superflu, que des super pouvoirs.

Bonus : la packaging est consigné – pense à nous le renvoyer !

100 % d’ingrédients d’origine naturelle
88,6 % d’ingrédients bio français

Merci Biotanie 🙏

Conseils d'utilisation

Comment ça marche ?
– Applique une demi-noisette sur ta petite aisselle bien proprette,
– Masse doucement,
– Prêt(e) pour affronter ta longue journée sans avoir peur des mauvaises odeurs.

Les astuces CocoriCosmetic :
– Ça marche aussi si tu fait du crossfit, du jogging ou du yoga. Ou du jardinage.

Ingrédients :
Huile de graines de chanvre*, huile d’olive*, glycérine végétale*, émollient, agent de protection, parfum naturel, anti-microbien.

Liste INCI :
Cannabis sativa seed oil*, olea europaea fruit oil*, glycerine*, cococaprylate, zinc oxide, sodium surfactin, parfum, silver.

*Ingrédients d’origine biologique française.

2 avis pour Le Déo qui fait débat

  1. Lydie TRIBALLEAU (client confirmé)

    Au top ! Validé à 100 % !

  2. Céline Cordeiro (client confirmé)

    Un joli packaging, une texture crémeuse qui ne colle pas, une odeur agréable !
    Un super produit, testé et validé !

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Biotanie

Basé à Conflans-Sainte-Honorine (78)
On vous présente Cécile et Anthony, heureux & amoureux. Destinée à une carrière de gendarme pour Cécile et de directeur artistique pour Anthony, autant dire que la cosmétique n’était pas dans leurs plans de carrière. Le pauvre Anthony souffrait alors de psoriasis et d’eczéma, deux maladies de la peau aux origines multiples… sans trouver de […]